"Un Corridor sans nouvelle infection, sans discrimination, sans décès lié au VIH
et sans entrave à la libre circulation des personnes et des biens ."
RAPPORT AN 2 : JUILLET 2011 – JUIN 2012

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

PROJET DE FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT SUR LE CORRIDOR ABIDJAN-LAGOS
DON IDA N° H549-TG
RAPPORT AN 2 : JUILLET 2011 – JUIN 2012

INTRODUCTION

Le secteur des transports et du commerce joue un rôle primordial dans la politique de développement adoptée par les gouvernements des pays du corridor Abidjan-Lagos. Il constitue un élément important du développement des pays et de la compétitivité de leur économie. De ce fait, la politique des gouvernements met l’accent sur la facilitation du commerce, l’amélioration du fonctionnement du secteur des transports par l’instauration d’une saine concurrence entre moyens, modes et entreprises de transports ainsi que
l’amélioration de l’infrastructure routière et une bonne gestion et coordination.

Le Projet de Facilitation du Commerce et du Transport sur le Corridor Abidjan-Lagos (PFCTAL) se veut être un outil d’intégration régionale capable de créer une synergie d’actions et de suivre toutes les actions en vue de la fluidité du transport et du commerce sur ce corridor.

Après deux ans de mise en œuvre, le Secrétariat Exécutif de l’OCAL, en charge du suivi et évaluation de cet ambitieux projet, a élaboré le rapport de l’an 2 du PFCTAL qui est un condensé de l’ensemble des informations courantes, conjoncturelles et mesurables sur les indicateurs de performance du Corridor Abidjan-Lagos dont la variation est sensible sur une courte période. Le présent rapport présente les résultats des collectes de données sur les indicateurs de performance du projet de la période allant de juillet 2011 à juin 2012.

La prise en compte de ces résultats obtenus par les Décideurs contribuera à l’optimisation les gains, à l’amélioration des stratégies pour accélérer l’atteinte des objectifs du projet en vue de la réalisation de l’option des gouvernements de réduire les barrières physiques et non tarifaires au commerce et au transport dans les ports, sur les routes et aux frontières du
corridor Abidjan-Lagos.


Télécharger