"Un Corridor sans nouvelle infection, sans discrimination, sans décès lié au VIH
et sans entrave à la libre circulation des personnes et des biens ."
Mission d’estimation du nombre de bénéficiaires directs, d’évaluation des impacts socio-économiques a court et moyen termes, et d’élaboration des rapports d’achèvement du PFCTAL (APL 1)

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

SECRETARIAT EXECUTIF DE L’ORGANISATION DU CORRIDOR ABIDJAN-LAGOS

PROJET DE FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT SUR LE CORRIDOR ABIDJAN-LAGOS

N° H549-TG

MISSION D’ESTIMATION DU NOMBRE DE BÉNÉFICIAIRES DIRECTS, D’ÉVALUATION DES IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES A COURT ET MOYEN TERMES, ET D’ÉLABORATION DES RAPPORTS D’ACHÈVEMENT DU PROJET DE FACILITATION DU COMMERCE ET DU TRANSPORT SUR LE CORRIDOR ABIDJAN-LAGOS (APL 1)

SOLLICITATION DE MANIFESTATION D’INTÉRÊT N°04/03/2016/OCAL/SE/UPM/BM

Date : 11 mars 2016

Don IDA H549-TG

Le Secrétariat Exécutif de l’Organisation du Corridor Abidjan-Lagos (OCAL) a bénéficié d’un Don de la Banque Mondiale pour la mise en œuvre de la Composante D du « Projet de Facilitation du Commerce et du Transport sur le Corridor Abidjan-Lagos (PFCTAL) ». Il a l’intention d’utiliser une partie du montant de ce Don pour effectuer les paiements au titre du contrat relatif à une « Mission d’estimation du nombre de bénéficiaires directs, d’évaluation des impacts socio-économiques à court et moyen termes, et d’élaboration des rapports d’achèvement du projet de facilitation du commerce et du transport sur le corridor Abidjan Lagos (APL 1) ».

1) Les objectifs de la mission sont :

- d’estimer le nombre de bénéficiaires directs du projet (dont % de femmes),
- d’apprécier le niveau de satisfaction des bénéficiaires à tous les niveaux, avec un accent particulier sur les femmes ;
- d’évaluer l’impact socio-économique du projet à court et moyen termes à la lumière des résultats enregistrés au cours de son exécution et
- d’apprécier le niveau d’atteinte de l’objectif de développement à travers les mécanismes d’exécution actuels ;
- de partager les leçons apprises et les meilleures pratiques issues de la mise en œuvre du Projet avec les autres partenaires et acteurs de facilitation de la libre circulation des personnes et des biens, et de lutte contre le VIH/SIDA : Comités Nationaux de Facilitation (CNF), ministères en charge des Transports, Travaux Publics, Infrastructures, Police, Immigration, Douane, Commerce, Industrie, Santé, Environnement, Vétérinaire, Phytosanitaire, ... dans les capitales, dans les ports et aux frontières, les commissionnaires agréés en douane, les Unités Focales de Lutte contre le VIH/Sida dans les Ports et les Ministères des Transports, les importateurs et exportateurs, les transporteurs, les camionneurs ;
- et de rédiger les rapports d’achèvement pour chacun des deux pays (Ghana et Bénin) et un rapport de synthèse.

Des informations complémentaires sur la mission sont disponibles dans les TDR publiés sur le site web de l’OCAL.

2) Le Secrétariat Exécutif de l’OCAL invite par la présente, les cabinets d’étude intéressés à exprimer leur intérêt à fournir les services ci-dessus décrits. Ils doivent être des cabinets ayant une expérience prouvée en matière de conduite d’études d’impact socio-économique de projets régionaux de développement, dans l’évaluation d’impact socio-économiques de projets de construction de route et/ou de facilitation du commerce et du transport. Une expérience similaire en Afrique de l’Ouest serait un atout. Les consultants doivent fournir les informations indiquant qu’ils sont qualifiés pour exécuter ces services (brochures, références concernant l’exécution d’analogues contrats, expériences dans les conditions semblables, disponibilité des connaissances nécessaires parmi le personnel).

3) Un consultant sera sélectionné en accord avec les procédures de Qualification de Consultant (QC), définies dans les Directives « Sélection Emploi de Consultants par les Emprunteurs de la Banque Mondiale- Juillet 2011 ».

4) La durée prévisionnelle de la mission est de six mois (6 mois).

5) Les cabinets d’étude intéressés peuvent obtenir des informations complémentaires à l’adresse indiquée ci-dessous.

6) Les manifestations d’intérêt doivent être déposées sous pli fermé ou par courrier électronique au plus tard le 24 Mars 2016 à 9 heures de Cotonou à l’adresse indiquée ci-dessous. Pour les soumissions sous pli fermé, l’original et la copie du dossier doivent être placés dans une enveloppe portant clairement la mention : « Organisation du Corridor Abidjan-Lagos - Mission d’estimation du nombre de bénéficiaires directs, d’évaluation des impacts socio-économiques à court et moyen termes, et d’élaboration des rapports d’achèvement du projet de facilitation du commerce et du transport sur le corridor Abidjan Lagos (APL 1). A n’ouvrir qu’en séance d’ouverture des plis ».

7) La période prévisionnelle de démarrage de la mission est Avril 2016.

8) L’adresse à laquelle il a été fait référence ci-dessus est la suivante :

Monsieur Le Secrétaire Exécutif
Organisation du Corridor Abidjan-Lagos
Rue 234, Maison Alapini, Camp Guézo, 02 BP 2302 Cotonou, Bénin
Tél : (+229) 21 31 35 79 / 21 31 35 91 ;
Email : procurement@corridor-sida.org ;
Site Web : www.corridor-sida.org ;

PDF - 284.7 ko
TDR Achevement PFCTAL APL1