"Un Corridor sans nouvelle infection, sans discrimination, sans décès lié au VIH
et sans entrave à la libre circulation des personnes et des biens ."
Création de l’OCAL

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Conscients du fait que l’épidémie du VIH, en raison de son impact négatif sur l’individu, la famille et la communauté, constitue un défi sans précédent à l’instauration d’un développement socio-économique durable, les Gouvernements de cinq pays que sont : la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin et le Nigeria sont tombés d’accord pour concevoir et mettre en œuvre avec l’appui de la Banque Mondiale et de l’ONUSIDA, un Projet Régional Commun de Prévention et de Prise en charge des IST/VIH/SIDA, ciblant les migrants et les communautés vivant le long du corridor.

Ceci a été rendu possible grâce à un ensemble de dispositions et d’opportunités historiques, géopolitiques, sociodémographiques, culturelles et économiques.