"Un Corridor sans nouvelle infection, sans discrimination, sans décès lié au VIH
et sans entrave à la libre circulation des personnes et des biens ."
Arrangement institutionnel

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

L’Organisation du Corridor Abidjan-Lagos (OCAL) est une organisation intergouvernementale sous-régionale qui fonctionne dans cinq pays Ouest africains : La Côte d’Ivoire, le Ghana, le Togo, le Bénin et le Nigeria.

Elle a été mise en place en novembre 2002 par les 5 pays afin d’apporter une réponse à l’épidémie du VIH/Sida dans le Corridor de migration Abidjan-Lagos sur la base de la déclaration des Chefs d’Etat en date du 30 avril 2002. Un traité international a été ratifié par les autorités compétentes de chacun des pays.

L’OCAL, qui a une personnalité juridique, assure toutes les responsabilités de l’exécution de toutes les subventions et projets de prévention et de prise en charge des IST/VIH/Sida le long du Corridor de Migration Abidjan-Lagos.

Le Gouvernement du Bénin a été désigné pour abriter le siège de l’organisation. Comme l’indique le détail ci-après, la coordination et le suivi sont assurés par le Comité Directeur qui est mandaté par les Chefs d’Etat. La composition et le rôle du Comité Directeur, tels qu’ils se présentent actuellement, sont entièrement conformes aux dispositions de gouvernance et de gestion du traité de l’OCAL :
- La république du Bénin abrite le siège Secrétariat Exécutif de l’OCAL
- La Présidence du Comité Directeur du Projet (CDP) est assurée par le Nigéria
- La Vice-Présidence est assurée par le Ghana.
- Le Secrétaire Exécutif provient de la Côte d’Ivoire
- Le comité consultatif inter-pays est présidé par le Togo
Dans le cadre de la requête au Fonds Mondial pour le round 6, les CCM des 5 pays se sont mobilisés pour la soumission sous-régionale. Une fois approuvée, les 5 CCM ont jugé opportun de mettre en place une instance commune de coordination. Ainsi est né le CRC en octobre 2007 par la signature d’un MOU à Cotonou. Le CRC dispose d’un bureau composé d’un Président, de deux Vices Présidents et d’un Secrétariat Permanent. Chaque CCM membre nomme trois représentants sur la base des conditions d’éligibilité nationales.